• Maison d'enfance

    On peut céder une propriété, mais on reste à jamais Maître de sa maison d'enfance. Les souvenirs survivent aux passages des différents propriétaires. Comme ces vagues qui se succèdent sans jamais effacer l'odeur de la mer et la rugosité du sable mouillé.

    Aujourd'hui, 13 ans après la signature d'un terrible acte de vente, je suis retournée pour la première fois voir ma maison d'enfance. Ou peut-être était-ce ce rêve qui me hante hier et demain. Ou peut-être était-ce devenu la tienne ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :