• Séances de ciné

    Petit arrêt sur mon quotidien de détentrice d'une carte illimitée. Un moyen de faire des voyages à 360° tout en restant assise.

  • La vie est faite de petits bassins dont on touche Le grand bainrelativement vite le fond. Alors pour un vrai grand bain, j'ai préféré me jeter à l'eau avec Gilles Lellouche et sa brochette géniale d'acteurs-loosers. Un film alliant humour, liberté, dureté, tendresse et provoquant un flot d'émotions sous un flow de musique qui claque!


    votre commentaire
  • Après six mois de travail intense en Catalogne, rien ne vaut un Spielberg (doublé en espagnol...) pour découvrir la salle de ciné de mon nouveau quartier et redécouvrir l´émotion intense que nous font vivre les beaux films remarquant une époque en en marquant une autre.                                           


    votre commentaire
  • Ce qui nous lie

    Rien de mieux qu'un Klapisch premier cru quand on revient de 6 mois de voyages! Et quel voyage que ce qui nous lie à l'enfance, à la famille, à la terre et aux sens. Un film magnifique, léger et poignant. Merci à la canicule parisienne, qui m'a amené à me réfugier dans une salle climatisée ; et à Klapisch, pour avoir augmenté pendant 1h54 mon taux d'humidité oculaire.    

     


    votre commentaire
  • Quand le reportage dépasse la fiction, l'être humain gagne des points.

    Un moment beau, poignant et qui donne envie de partir à la recherche des pépites de ce Monde.


    votre commentaire
  • Juste la fin du monde

    De nouveau, ce film est trop puissant pour ne pas se passer de  commentaires. Restons donc superficiels: j'ai vu ce film de retour du Pérou avec une amie dans un cinéma à Odéon. Il faisait beau avant ; et encore beau après. J'ai encore eu la gorge nouée pendant. Et ce silence de la salle, toujours, au moment de la bande annonce. J'avais mes bottines à talon marron qui annonçaient l'automne.


    votre commentaire
  • Julieta

     

     Pedro Almodovar frappe encore avec Julieta, qui dessine les    souvenirs ou l'avenir de  mères et de filles...et leurs tempêtes.  


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique