• Une gamine de 6 ans atteinte d'un cancer qui n'a plus que trois cheveux sur la tête et qui vomit, un couple devenu fou, déchiré et dont le personnage féminin peinturlurée de faux tatouages finit par se suicider. On l'avait pas vu venir...La violence, la tristesse, le sexe: gratuits! Les tatouages, la bluegrass-country, les instants soit-disant politiques, les instants soit-disant émouvants: cheap! A mon humble avis, si on veut faire un film trash et réaliste, ne pas le finir avec des mecs jouant de la country en playback dans un hôpital les 15 dernières secondes d'une existence. Dire que je suis allée voir Alabama Monroe intriguée par le titre et le synopsis quasi-inexistant pour me divertir avant la rentrée...


    votre commentaire
  • En pleine averse parisienne liquidant l'espoir d'un été indien, rien de tel que de s'isoler dans une salle de ciné art & essai humide & décrépie pour voir deux bons longs films japonais. Car malgré une fin assez lourde, la série Shokuzai nous fait (re)voyager au Japon tout en dénonçant une société misogyne regorgeant de violence cachée.


    votre commentaire
  •  

    Dernière séance de ciné avant mon départ pour l'Argentine. J'aurais bien emmené Frances Ha avec moi dans ma valise, sa positivité, sa peur des transitions, son authenticité et son évolution. Mais j'ai un trop petit sac pour une tarée de plus qui fait des arabesques.

     


    1 commentaire
  •  

    Bienvenue dans le cercle Bling ring! Film plaisant et très inquiétant sur une jeunesse de L.A. qui malheureusement dépasse ces frontières. Coppola a réussi à ne pas tomber dans le pathos ou dans la lourdeur tout en dénonçant un système et en esquissant avec finesse la fragilité de ses victimes.


    1 commentaire
  • MUD

     

    MUD. Le titre sonne cloche en français, mais quel film ! Il est rare de peindre la naïveté de l'enfance et de l'amour aussi justement. J'ai moins aimé la fin, que j'aurais vu plus tôt et plus ouverte, mais les belles images du Mississippi rattrapent l'affaire !


    votre commentaire
  •  

    Aujourd'hui, un ciel parisien blanc & mouillé comme la mousse (et d'autres choses...) sur laquelle atterrissent nos amants passagers totalement déjantés! En prime, une chorégraphie disco à mourir de rire. Seguramente pensaré a esta peli durante mi proximo viaje en avion !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique