•  

    Hum...comment dire? J'ai pas tout compris. J'ai accroché sur de belles images, j'ai aimé certaines idées ; j'ai décroché en regardant les bouclettes de mon voisin de devant, j'ai pas aimé le goût de mes popcorns sucrés-salés.

    Holy Motors est sûrement un "chef d’œuvre", ça se sent. Mais moi pas bien connaître le cinéma...


    votre commentaire
  •  

    Il y a des jours comme ça. Où rien ne va. C'est le cœur lourd que je suis allée voir To Rome with Love. Et j'en suis ressortie le cœur semi-léger. Un Woody Allen comme on en a pas vu récemment (je trouve que ses derniers films manquaient d'absurdité & d'humour décalé). Un Roberto Benigni excellent ; ces deux-là auraient dû faire plus de films ensemble ! 


    votre commentaire
  • La dégustation d'un menu vapeur livré maison a failli me faire louper ma séance de ciné de 22h10. En haut de survêt (début d'été pourri...) à fond sur mon vélo direction MK2 quai de seine, la capuche sur la tête, mon panier de travers sur le guidon, j'ai pensé que les mecs sur leur vélo dans E.T. devaient aussi avoir mal aux fesses. Les miennes tout juste posées, et le film de Ken Loach a commencé.

    Captivant, émouvant, drôle, vrai, positif sans être nunuche. Paul Brannigan hallucinant de justesse. Choix de titre intelligent pour des anges qui n'ont pas volé le prix du jury au festival de Cannes.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique