• Une lecture à Bahia Inglesa

    "En quittant le bois, où il laissait Gotama, l'Etre accompli, et Govinda, il s'aperçut qu'il laissait aussi dans ce bois toute sa vie passée. Ce sentiment qui l'emplissait tout entier occupait sa pensée pendant qu'il cheminait à pas lents. Il réfléchissait profondément. Il s'enfonçait dans ce sentiment, comme on s'enfonce dans l'eau, jusqu'à qu'il touchât le fond; c'est-à-dire jusqu'à qu'il en démélât les causes, car c'est en cela, lui semblait-il, que consiste le véritable penser. Par ce moyen seul, les sentiments deviennent science et, au lieu de se dissiper, prennent une forme et font rayonner ce qui est en eux."

    Hermann Hesse, "Siddartha", 1925.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :